domingo, 6 de mayo de 2012

[Souvenirs d'enfance]



Je regrette ce temps
quand tout ce que je faisais
c’était jouer sans arrêt
pendant toute la journée.

J’aimerais retrouver
la merveilleuse sensation
de me surpendre avec tout ce
que je ne connais pas encore.



Il serait fantastique aussi
de pouvoir vivre sans préoccupations
et seulement pleurer
quand me manque ma mère.

Si je pouvais être petit à nouveau
beaucoup de choses je changerais
et je dirais à moi-même
de profiter de cette étape si belle.




2 comentarios:

  1. Poema guanyador al certamen literari de Sant Jordi de l'Institut Quercus l'any 2012.

    ResponderEliminar
  2. Que bonico eras! ^^
    Ahora tambien, pero ahí, en ese momento en que me odiabas sin poder expresarlo con palabras, sino con mordiscos... Eras guapo de otra manera... Jojojo!

    De la poesia no entiendo ni papa xD

    ResponderEliminar